Recherche sur le site Web (après l’envoie, vous serez redirigé vers la page des résultats de la recherche.)

LES « ÉTAGES DU KORB » S’INVITENT DANS LE PRÉSENT AVEC UN TOIT EN MÉTAL ÉTINCELANT


Aux numéros 7 à 9 de la rue Brandstätte s’élèvent des immeubles de la Belle Époque transformés dans les années 50 sans que leur caractère soit dénaturé. Cet ensemble est situé à Vienne, entre la cathédrale Saint-Étienne et l’église Saint-Pierre. « Au regard de sa situation, aménager les combles et insuffler une vie nouvelle à ce bâtiment plutôt austère, sorte d’énorme bateau à vapeur échoué dans une rue étroite, n’était pas joué d’avance », nous explique Stefan Ferenczy, fondateur de BEHF Architects chargé de concevoir les « Étages du Korb », projet qui doit son nom au café hébergé depuis des décennies au 9 de la rue Brandstätte.

« L’objectif était de regrouper les trois immeubles d’origine si bien que nous avons dû complètement réorganiser la structure de l’ensemble. Lorsqu’on travaille sur un bâtiment historique tel que celui-ci, on est à la fois “chercheur d’or et profanateur de tombes” », ajoute l’architecte qui a abordé sa mission avec tout le respect que méritaient l’ouvrage patrimonial et les constructions avoisinantes, notamment la « Zacherlhaus », sachant que rien n’aurait pu rivaliser avec le splendide toit de cuivre de cet immeuble. « Nous voulions créer une toiture qui en soit l’élégant pendant », précise Stefan Ferenczy. Le choix du matériau fut donc décisif : « Des bardeaux de bois auraient été inappropriés, le cuivre obscène. Il fallait un toit métallique, un toit qui brille de tout feu, sans pour autant chercher à imiter la toiture historique lui faisant face. Le résultat est impeccable jusque dans les moindres détails, à la fois élégant et discret avec ses lignes droites, ses surfaces lisses et sa simplicité esthétique », explique l’architecte.

SOUS UN SEUL ET MÊME TOIT

Étant donné la complexité de la structure de base qui n’avait rien d’uniforme avec ses nombreuses inégalités, ses saillies et les différences de niveau entre les trois immeubles, il n’a pas été facile de réaliser une toiture unique, d’un seul tenant. Le matériau le plus apte à répondre à ce défi fut vite trouvé et, à la demande de Stefan Ferenczy qui souhaitait voir la toiture resplendir d’une belle teinte dorée, PREFA fabriqua des éléments couleur or spécialement pour ce projet. Les propriétés du matériau satisfaisaient très exactement aux attentes et exigences. Les losanges de toiture PREFA avaient la forme et la taille idéale tout en offrant une extrême flexibilité.

NI BANAL NI TERNE

C’est la société de Hans Drascher, forte d’une longue expérience, qui a été chargée de la mise en œuvre. Hans Drascher et l’équipe de son entreprise de couverture et ferblanterie fondée il y a un siècle et demi avaient déjà transformé, rénové et couvert de nombreux toits viennois. Rénover une toiture n’est jamais simple, comme le souligne l’artisan : « Il faut être particulièrement vigilant lorsqu’on travaille sur la structure en place et veiller par exemple à ce qu’il n’y ait aucune infiltration d’eau pendant les travaux », pour ne citer qu’une difficulté parmi d’autres. Piloter un chantier de ce type est un défi de taille, en matière de logistique notamment : « L’espace était considérablement restreint, nous devions être livrés avant que la ville s’éveille et que l’agitation quotidienne reprenne. »

Un projet aussi ambitieux que cette rénovation exige bien sûr un grand savoir-faire et d’excellentes compétences artisanales, mais il faut également savoir « improviser en permanence ». « Le concept de l’architecte n’était vraiment ni banal ni terne », souligne Hans Drascher. Or, pour ce ferblantier-couvreur, réaliser un travail soigné est une priorité. « L’habillage de la façade et des cheminées attirent l’œil, il fallait donc être extrêmement précis et soigner les détails, poursuit ce dernier. Nous travaillons au marteau et à la cisaille, mais les clients — ici, le maître d’ouvrage, ses locataires et l’architecte — attendent de nous un travail aussi parfait que si les éléments sortaient d’usine. » Aux numéros 7 à 9 de la rue Brandstätte, la façade du dernier étage a été habillée de losanges.

DÉTAIL TECHNIQUES : LOSAGNE DE FAÇADE 29 X 29

MATÉRIAU

aluminium prélaqué de 0,7 mm d’épaisseur

COULEUR
or nacré (couleur spéciale)
POIDS
ca. 2,6 kg/m²
OUTILS POUR ARCHITECTES

COMMANDER GRATUITEMENT

Commandez le livre d’architecture PREFA, qui présente des interviews d’architectes et des bâtiments spectaculaires. Ou demandez le classeur Architectes contenant tous les détails de nos produits.

PLUS D’INFORMATIONS
10 BONNES RAISONS

BEAUCOUP D’ÉLÉMENTS PLAIDENT EN FAVEUR DE PREFA

Montage simple, qualité de produit unique, service fort – les bonnes raisons de travailler avec des produits PREFA ne manquent pas.

PLUS D’INFORMATIONS
produits PREFA

CATALOGUE DE PRODUITS PREFA

Trouvez les produits PREFA en aluminium pour votre toiture ou votre façade

DÉCOUVREZ LA GAMME DE PRODUITS
contact