UNE FAÇADE FASCINANTE


La vie peut être haute en couleurs : parfois on la voit en rose et parfois notre humeur s’assombrit. Plusieurs industries s’emploient à varier les nuances de notre quotidien. PREFA apporte désormais elle aussi sa touche de couleur en matière d’effets architecturaux.

« Ici, tout n’est que façade ! » Concernant la maison de Florian Pollak, il s’agit la plupart du temps d’un compliment de la part des passants et des touristes de Retzbach, dans la petite région de Weinviertel. L’année dernière, ce couvreur-zingueur originaire de Retz a réalisé le projet de ses rêves pour lui et sa famille, en collaboration avec le cabinet d’architecture Maurer & Partner, attirant ainsi toutes les attentions : une façade qui change de couleur, comme pour refléter l’humeur de la nature environnante, grâce à un revêtement à teinte variable. Une maison caméléon.

MIROIR, MON BEAU MIROIR

Conserver toute sa vie la même couleur sur la façade de sa maison ? « Très peu pour moi », s’est dit Florian Pollak. Cet Autrichien à l’inventivité foisonnante a créé sa maison en collaboration avec l’agence d’architecture Maurer & Partner, à la manière d’une identité graphique qui représente son travail et réunit toutes les caractéristiques qui lui tiennent à cœur : des matériaux de pointe, une qualité exceptionnelle et une petite touche d’originalité. Les panneaux composites PREFA pour façade lui ont permis de réaliser son rêve polychrome. 

UN FESTIVAL DE COULEURS

La maison de la famille Pollak change d’apparence en fonction de l’intensité de la lumière, du temps, du moment de la journée ou des saisons et se pare de différentes nuances allant du bronze au violet en passant par le vert. Le bâtiment apparaît sans cesse sous un jour nouveau, toujours plus surprenant et différent, et n’influe pas uniquement sur l’humeur de ses propriétaires. La magie de cette façade de 400 m2 donne de l’éclat à cette grande maison perchée sur une colline entourée d’arbres et de prés, au cœur de la nature à l’est de Retzbach. L’étang de baignade situé devant la maison apporte la touche finale à ce tableau idyllique.« Parfois quand je suis dans le jardin, j’ai l’impression d’être au cinéma et de constamment changer de film. Je suis sans cesse émerveillé par un nouveau festival de couleurs », raconte Florian Pollak.

Ce spectacle est rendu possible grâce aux panneaux composites PREFA avec couche effet cristal en coloris Spring Lake qui reflètent la lumière comme un miroir et changent sans cesse d’apparence. 

UN CAMÉLÉON PARFAITEMENT CAMOUFLÉ

L’architecte Ernst Maurer a utilisé des formes très géométriques pour la structure afin de créer un contraste par rapport aux multiples nuances de la façade. Le corps de bâtiment moderne à deux niveaux est composé de plusieurs cubes et ne présente aucune ligne courbe. « Le grand corps de bâtiment devrait apparaître blanc, dans un style de caserne, mais grâce à sa façade PREFA, il est parfaitement camouflé et s’adapte à son environnement, comme un caméléon », explique Maurer.

LE GOÛT DE L’INNOVATION

«Les lignes nettes du corps de bâtiment constituent un support idéal pour l’installation des panneaux composites PREFA. » Autre avantage de ces panneaux : « Ils se fixent parfaitement au niveau des angles, empêchant ainsi la formation d’arêtes, de bords ou d’embrasures saillantes. Il y a une vraie précision du détail », commente Florian Pollak, qui, en bon couvreur, accorde une importance toute particulière aux caractéristiques et aux possibilités de traitement dans le choix des matériaux. Il était donc tout à fait naturel qu’il participe au chantier de cinq semaines, co-dirigé par le cabinet d’architecture Maurer, afin d’aider l’équipe de quatre ouvriers à poser les 450 panneaux composites qui constituent la façade de sa maison. « Nous avons déjà réalisé plusieurs projets ensemble et nous nous faisons mutuellement confiance en termes d’efficacité, de fiabilité et d’exigence de qualité », raconte Florian Pollak, qui a beaucoup appris sur le plan professionnel en remplissant à la fois la fonction de maître d’ouvrage et d’ouvrier sur le chantier de sa maison.

Florian Pollak et Ernst Maurer ont exploité le goût du couvreur-zingueur pour les innovations PREFA jusque dans le détail. Ainsi, les dispositifs d’écoulement d’eau de forme carrée, conçus de manière pratique et parfaitement adaptée à une architecture moderne, viennent parfaire l’élégance minimaliste du bâtiment. L’architecte Ernst Maurer de poursuivre : « Grâce au nouveau tuyau de descente carré PREFA, les dispositifs d’écoulement d’eau s’intègrent parfaitement sur le plan architectural et apportent un plus aux toits plats et aux constructions en forme de cube.» 

LA DURABILITÉ : UN INVESTISSEMENT RENTABLE

Outre la particularité esthétique du bâtiment, la durabilité a également été un critère décisif pour le maître d’ouvrage. La question du recyclage des matériaux a été examinée sur le long terme. « A l’heure actuelle, nous ne savons pas encore comment recycler certains éléments d’isolation ou certains enduits synthétiques de manière propre et éco-responsable, ni combien cela pourrait coûter », confie Ernst Maurer à propos des difficultés auquel on peut être confronté dans le cadre de projets de rénovation notamment. 

«Les panneaux composites en aluminium PREFA sont des matériaux durables. Il suffit de les visser et de retirer la laine minérale, et le tour est joué ! », ajoute Florian Pollak, tout en rappelant le bon bilan écologique de l’aluminium en matière de retraitement. « L’éventuel surcoût que représente cette caractéristique à l’achat des matériaux est automatiquement rentabilisé sur le long terme », précise-t-il, en faveur des matériaux PREFA.

PENSER À L’ENVIRONNEMENT

Florian Pollak et Ernst Maurer considèrent que le caractère écologique du projet ne se limite pas au bâtiment lui-même, mais qu’il s’applique à tout son environnement. Pour ces deux professionnels du bâtiment, il s’agit d’intégrer harmonieusement la construction dans la nature environnante et d’économiser les ressources, tout en créant un environnement adapté à ses utilisateurs. Pour le maître d’ouvrage, le « caméléon » de la famille Pollak remplit tous ces critères : perchée sur une colline verdoyante, la maison s’intègre à son environnement, tout en créant un effet visuel fort. 

BÂTIMENT CHERCHE RÉPLIQUE!

Ce qui lui plaît le plus dans sa maison ? « La façade », répond Florian Pollak. « Elle me plaît vraiment beaucoup. Et j’aimerais que les autres en pensent autant ! ». Voilà une chose que le maître d’ouvrage et PREFA ont en commun.

contact